• Nous avons déjà entendu plusieurs fois Auguste Desnier parler de son cousin "Desnier de Bas" ; lors de son incorporation, dans sa lettre du 24/12/1914, il en parle en disant qu'ils ne sont pas dans la même compagnie, mais qu'ils se voient tous les jours. Dans sa lettre du 13/01/1916 il explique que son cousin ne peut être que prisonnier, car il se trouvait dans une tranchée perdue puis reprise par les français et n'était pas parmi les morts retrouvés après l'engagement.

    Nous avons aussi la lettre du père de ce cousin en date du 03/03/1917, écrivant à Claude après avoir appris la captivité d'Auguste :

    Le "cousin Desnier"

    Le "cousin Desnier"

     

     Nous avons maintenant son nom, donné par son père : Lucien Joseph Desnier. Tout devient plus facile et une petite recherche dans les registres d'état civil de la commune de Bas-et-Lezat, Puy-de-Dôme, nous donne la réponse :

    Joseph Lucien Dénier (et non Lucien Joseph) est né le 25 Juin 1895 à Bas-et-Lezat, fils de Mathieu et Antoinette Bréchat, suivant les indications de son acte de naissance :

    Joseph Lucien Dénier

     


    votre commentaire
  • Il faut remonter à un autre Claude Desnier, né le 02/01/1789 à Artonne, pour retrouver l'origine de la branche émigrée vers Saint-Clément-de-Régnat et Bas-et-Lezat. On peut donc parler de cousins à la mode ... auvergnate.

    Ce Claude est le deuxième des six enfants (identifiés) de Gilbert, né en 1760 à Artonne et de Marie Védrine, originaire d'Aubiat. Claude, né en 1789, épouse en 1812 Marie Gade à Artonne, dont il aura 2 enfants. Marie meurt en septembre 1820, et Claude épouse en secondes noces en novembre 1821 Anne Chaput. Ils auront 4 enfants nés à Artonne, dont deux décèdent en bas âge. Ils finiront par quitter Artonne pour Saint-Clément-de-Régnat où ils auront encore deux enfants.

    On peut noter que tous les enfants de Claude ont en général perdu à Saint-Clément-de-Régnat leur "S" central à l'état-civil. Ils sont devenus Dénier à la place de Desnier.

    Cinq des enfants de Claude vont se marier à Saint-Clément-de-Régnat ; le dernier, Gilbert né en 1831, se marie à Bas-et-Lezat en 1862 avec Marie Dacher, originaire de cette commune, où le couple s'installe. Gilbert et Marie auront un fils, Mathieu né en 1865, lequel épousera Antoinette Bréchard en 1894 pour donner naissance le 22 juin 1895 à Joseph Lucien Dénier.

     

    Pour finir on peut relever que notre ancêtre Desnier est Gilbert, frère de Claude, troisième enfant de Gilbert (né en 1760). Ce Gilbert, né en 1790, a épousé Marie Mandet. De cette union naîtront 9 enfants dont François (le 29/09/1825), grand-père d'Auguste. 

     

     


    votre commentaire
  • Pour faciliter la compréhension vous trouverez ci-dessous une portion d'arbre généalogique explicitant les subtilités des Desnier / Dénier

     

    Pour les ignorants en géographie comme moi j'ai placé ci-après un plan prélevé sur Google, permettant de situer les deux communes de Saint-Clément-de Régnat et Bas-et-Lezat, situées entre Aigueperse et Randan.

     

     


    votre commentaire
  • Les deux "cousins" Desnier ont le même âge, notre Joseph Auguste est né le 3 juin 1895 et Joseph Lucien le 25.

    Ils ont été incorporés le même jour au 122e RI le 17/12/1914 et ont fait leurs classes ensemble à Bédarieux.

    Joseph Lucien est passé du 122e au 81e RI le 4 octobre 1915 (le même régiment que rejoindra plus tard Auguste Espagnol). Il sera fait prisonnier le 7 décembre 1915 à Tahure et interné à Hameln. Il sera rapatrié le 22 janvier 1919.

    Il est décédé le 26 juillet 1969 à Bas-et-Lezat, deux ans avant Auguste.

    S'appelait-il officiellement Dénier ou Desnier, je l'ignore. Je constate simplement que si pour l'armée c'était Dénier, son père signait Desnier sur la lettre à son cousin. 

    Enfin je n'ai pas trouvé d'autres descendants de Claude Desnier/Dénier engagés dans la première guerre mondiale.

    Vous trouverez ci-après la fiche "registre matricule" de Joseph Lucien Dénier :

    Joseph Lucien Desnier/Dénier

    Joseph Lucien Desnier/Dénier

    Joseph Lucien Desnier/Dénier

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique